L'adulte Zèbre

Les adultes à haut potentiel sont des "atypiques au carré ou au cube ". Plus que l'intelligence, difficile à définir, ce sont les caractéristiques suivantes qui les dépeignent le mieux :

• Hypersensibilité
• Intensité - hyperstimulabilité (niveau de réaction plus élevé aux stimuli, être "plus " tout : plus rapide, plus agité, plus attachant, plus exigeant, plus généreux, plus impatient, ...)
• Hyperesthésie ou exacerbation des cinq sens (hyperréactif aux stimuli sensoriels)
• Curiosité exceptionnelle, questionnements sans limite.
• Imagination débordante, grande créativité, pensée divergente ("esprit tordu"), goût pour l'expérimentation.
• Petit, avait des "compagnons de jeu imaginaires". A eu des difficultés à trouver des semblables.
• Grande capacité d’observation, note les plus petits détails.
• Intérêts très variés, saute facilement d'un domaine à l'autre.
• Peut faire plusieurs choses en même temps (suivre deux conversations en parallèle, parler et écrire, rêver et pourtant écouter, ...)
• Recherche la compagnie de personnes plus agées.
• Capacité d’attention, persévérance : forte si l’intérêt y est; faible, voire nulle, sinon.
• Grand sens de l’humour. Humour très particulier, souvent incompris.
• Rapidement frustré s'il ne trouve pas les personnes ou les ressources pour réaliser ses grandes idées.
• Grand sens de la justice, de l’équité, moralité. Intolérance à l'injustice, pour lui et pour les autres.
• Respect des règles bien comprises ("logiques"), mais tendance à questionner l’autorité non fondée.
• Idéalisme, altruisme, compassion, ampathie
• Grande capacité de raisonnement/résolution de problèmes.
• Rapidité d’apprentissage. Méthode d'apprentissage particulière, surtout en math et en lecture.
• A appris à lire seul très jeune. Lit ou a lu avidement.
• Vocabulaire extensif, meilleure compréhension des subtilités du langage.
• Excellente mémoire. Sait sans avoir appris ("science infuse")
• Bon en chiffres, puzzles, ...

Et surtout :

• Perfectionnisme, doublé d'une extrême lucidité, qui entraînent parfois le doute, la peur de l'échec.

"On ne peut pas se penser intelligent, quand on mesure ses propres faiblesses avec la lucidité aiguë du surdoué, qui ne lui permet aucun aveuglement."
Arielle Adda, dans Que sont les enfants doués devenus ?

Différent, le haut potentiel a souvent à faire face à des problématiques particulières.

18 commentaires:

anbysleev a dit…

bon ben c'est moi :)

AK47 a dit…

Bonjour Olivier,

Je me reconnais dans cet article.

Avez vous des pistes pour commencer un depistage / test ?

Merci

60 ans Danielle a dit…

Le test wais IV autrement appelé test de QI que seul un ou une psychologue diplômé(e) peut faire passer.

cat a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Et pour finir je suis perfectionniste,je suis lucide aussi très lucide.Et ado jétais reveuse,fragile aux ruptures,capable de concentration inouie dans ce qui me passionnait mais par contre nulle motivation pour ce qui minteressait pas..bref en gros presque tout moi..

Anonyme a dit…

Je me reconnais dans l'article ,intensité plus tout plus exigeante,plus attachante ,a lui jeune et avidement,altruiste,idéaliste aussi,intolérante a linjustice pou r moi et les autrs,hypersensible,petite javias pas bien damies voir pas du tout mais je minventais un compagnon de jeu..Jaimais aussi les adultes,les personnes agées..

caroline a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Marion Crouzier a dit…

Je pense que je suis ainsi
Comment le confirmer

Diane Milovanoff a dit…

C'est mon médecin qui m'en a parlé pour la première fois, j'ai lu un livre, fait des recherches et oui je m'y reconnais. Par contre je considere cela comme une pathologie car en tant que zebre... Nous sommes mis a la porte juges critiqués les personnes se sentent menaces et nous assiegent. Comment faire pour calmer toutes les exacerbations des ces gens comment faire pour leur faire comprendre que la façon d'être a besoin de faire plein de choses et que c'est pour leur bien. Bref, je vis très mal cette pathologie. Alors oui on me répondra que ce n'est pas une pathologie que nous avons un mode de fonctionnement différent mais comment vivre avec quand on se fait taper dessus.

Belplante77 a dit…

Bonjour
Je pense en être un aussi et pour moi c'est plutôt une force qu'une pathologie...
Oui on peut faire peur, on peut faire fuir ... Mais en même temps on attire, on intrigue aussi :-).
Donc penses le comme une force et non une faîblesse !

Belplante77 a dit…

Bonjour
Je pense en être un aussi et pour moi c'est plutôt une force qu'une pathologie...
Oui on peut faire peur, on peut faire fuir ... Mais en même temps on attire, on intrigue aussi :-).
Donc penses le comme une force et non une faîblesse !

Laurence Jobard-Montant a dit…

Bonjour,
Il s'agit d'un portait robot très ressemblant. Cela étant, je rejette toute étiquette et, à vous lire, il me semble que vous venez d'en ajouter une de plus à la liste déjà longue de formalismes en tout genre d'une société conventionnelle.
Nous n'entrons pas dans les cases, ça peut gratter, piquer, gêner etc. Mais c'est ainsi pour notre plus grand drame au quotidien.
J'ai une fois de plus le sentiment d'avoir des antennes sur la tête et les pieds palmés. Bref, nous sommes les petits gris du XXIeme siècle.
Enfin, je rends hommage à Nietzsche qui enjoignant ses lecteurs à devenir ce qu'ils sont... Restons zen...

Yann SEVERE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
thierry de Landsheer a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
grandax a dit…

bonjour. j'ai pleins de question sur moi. j'ai du mal à comprendre la réaction des gens qui m'entourent. je n'arrive pas à garder un emploi et maintenant j'ai du mal a en retrouver un... j'ai 41 ans et plus j'avance et moins j'ai confiance en moi. j'ai beaucoup de mal a exprimer mes sentiments car les gens ne comprennent pas mes paroles.
je me retrouve dans nombre de points cités mais pas tous obligatoirement. un trait que je trouve tres correcte est que j'apprends tres vite lorsque ça m'interesse surtout lorssue ça touche à l'art et encore plus à la musique. par contre, les subtilités de la langue j'ai du mal.
je cherche a me comprendre, afin de trouver une vie normale mais plus je me dirige vers ça et moins ça va.
quelque part j'ai peur de ne pas etre hp et donc d'etre perdu... oú puis-je me tester, et si hp me faore guider car là je me sent perdu dans un monde qui ne me correspond pas

FunkyAkuma_Studio a dit…

J'ai entendu pour la première fois le terme zebre de la bouche d'une personne qui était persuadé que j'en etais un il y a quelques mois maintenant.

Mais je vois cet article plus comme un horoscope où tout le monde peut plus ou moins s'identifier qu'autre chose ! En plus d'après l'article un "zebre" n'est pas censé se considérer comme tel car trop perfectionniste . je ne vois pas comment tu peux être perfectionniste , difficile avec toi même et en même temps penser "oui oui je suis surdoué c'est moi dans la description" .
Je crois plutôt qu'on donne un nom "New age" de la curiosité et de l'esprit critique tout simplement

Bon le seul truc qui m'intrigue reste l'Hyperesthésie j'ai du mal avec la lumière et c'est assez spécifique semblerait t'il si vous avez des expériences similaires je suis curieux ^^

Unknown a dit…

Perfectionniste, hypersensible, hyper empathique,se lasse vite dès que j'ai fait le tour d'un sujet, d'un travail... mais capable d'y consacrer des heures avant pour maîtriser. Besoin de calme et de la nature pour me ressourcer, ne supporte pas l'injustice, la violence faite aux animaux aux enfants, aux femmes, à la planète... Trouve ce monde complètement fou, égoïste, violent... Préfère être seule que mal entourée. Difficile d'être soi dans un monde qui juge, qui ne respecte pas... Peur de ne de pas être capable, de mal faire, aucune confiance en soi, aucune estime de soi, toujours dans la culpabilité. Beaucoup de gens se reconnaisse lorsque l'on écrit cela car c'est de l'hypersensibilité. Pour autant, nous ne sommes peut être pas tous des zèbres. Ne me reconnaissant pas dans le fait que pour certains à l'école c'était facile, pas pour moi. Pourtant, je viens de faire le test et je viens de découvrir que je suis zèbre H.P.E à 52 ans. J'ai l'impression que cette découverte arrive trop tard, comme si j'avais ratée ma vie, comme si j'avais vécu en imposteur depuis 40 ans. J'ai portée un masque durant toutes ces années et aujourd'hui, suite à un accident, le masque est comme tombée, je ne suis plus la même, je suis devenue imprévisible alors qu'avant je devais tout programmer. Comment avez-vous vécu cette"découverte" de vous même ? Tout était "Trop", depuis qq mois, je changeais sans comprendre et j'ai chamboulé toute ma vie, ma famille, malmené mes employeurs, mes collègues. Comment vais-je reprendre le fil de ma vie. Des questions existentielles désormais se posent à moi.

Soirée coeur des anges - lundi 23 mars